Le Yield Management en 3 points

Qu’est-ce que le yield management ?

La traduction exacte du Yield Management correspond à la gestion du rendement. Cette technique est aussi appelée le Revenue Management ou la Tarification en Temps Réel ou encore la Tarification Flexible. Ce système est beaucoup utilisé dans les entreprises de vente de services comme les hôtels ou les compagnies aériennes.

Il consiste à optimiser au maximum le prix du service en temps réel et par conséquent la marge réalisée et ainsi que le chiffre d’affaires. Ainsi, le prix n’est plus fixe mais évolue en fonction de la demande du consommateur et de certains critères, observés en direct.

Pour résumer le fonctionnement, le prix est plus élevé lorsque la demande est importante, et vice versa. C’est ce que l’on observe pour la réservation d’un billet de train par exemple. Plus le consommateur effectue sa réservation tôt, et moins le prix sera élevé.

Les conséquences d’un tel fonctionnement sont positives pour le commerçant, puisqu’il augmente son chiffre d’affaires, son taux de remplissage et par conséquent, son résultat annuel.

Du côté du consommateur, il a le sentiment d’avoir un prix adapté à sa situation. De même, ce fonctionnement permet de rendre accessible le service à plus de consommateurs. En substitution d’un seul prix fixe, la mise en place du Yield Management permet de proposer des prix différents, plus ou moins élevés qui conviendront à un plus large panel de clients.

A qui s’adresse le yield management ?

Le Yield Management s’adresse aux entreprises de services. Le système est beaucoup développé dans les hôtels pour les réservations de chambres et se démocratise pour se répandre de plus en plus.

Les compagnies aériennes ainsi que la SNCF ont, elles aussi, adopté le concept du Yield Management. Les organisateurs de spectacles et de festivals surfent aussi sur la tendance pour maximiser leur chiffre d’affaires.

Alors concrètement, comment fonctionne le Yield Management ?

Afin de pouvoir proposer des prix adaptés et variables, de nombreux critères sont analysés et suivis en temps réel. Que ce soit un algorithme ou un salarié qui effectue ce travail d’analyse, les critères étudiés sont les mêmes.

Le Yield Analyst devra étudier l’historique des réservations de l’établissement, d’une année sur l’autre mais aussi les événements extérieurs comme la météo, la période de l’année au moment de la réservation, les événements sportif, les événements marquants etc. qui peuvent influer sur le remplissage d’un hôtel.

Le système même du Yield Management est basé sur des hypothèses émises et des probabilités calculées au plus proche de la réalité. Il existe deux stratégies : une sur le long terme et une plus immédiate, sur le court terme. Il s’agira alors de fixer une première stratégie de prix puis une seconde stratégie de dernière minute.

Prenons l’exemple d’un hôtel

En fin de journée, si l’hôtelier n’a rempli qu’à moitié son établissement, alors il pratiquera des prix plus bas que le prix initial, afin de déclencher des réservations. Le prix est fixé de telle sorte qu’il est toujours rentable pour l’hôtelier, plutôt que d’avoir une chambre non occupée.

Les établissements et entreprises peuvent faire le choix d’internaliser le Yield Management en employant un analyste spécialisé dans le domaine.

Sinon, il sera possible d’externaliser la pratique via des sociétés spécialisées ou faire appel à la solution de Yield Management Reservit.

Estelle L.

Estelle L.

Social Media Manager