Tourisme en France : comment s’organiser pour les vacances de la Toussaint ?

Premières vacances post-rentrée scolaire, les vacances de la Toussaint sont traditionnellement l’occasion pour les Français de se retrouver en famille ou de profiter de la météo encore favorable. Mais à l’heure du Covid-19, ces vacances se trouvent bousculées. En tant que professionnels du tourisme, que doit-on attendre de ces vacances automnales ? Eléments de réponse dans notre article du jour !

La France, destination privilégiée pour les vacances de la Toussaint 2020

C’est une enquête publiée début Octobre sur Ouest-France qui l’indique : les villes françaises ont la cote auprès des touristes. Sans surprise, les zones peu touchées par la crise sanitaire sont largement privilégiées par celles et ceux qui veulent partir en vacances dès le 16 octobre 2020. 

Le Finistère est la destination la plus recherchée par les Français pour les vacances. Elle est suivie par le Morbihan et la Charente-Maritime. Dans le top 15 de cette enquête commandée par Abritel, on retrouve une majorité de destinations situées à l’Ouest, sur la côte Atlantique. 

Comme cet été, les Français préfèrent donc rester en France pour partir en vacances, plutôt que de partir à l’étranger. Il faut dire qu’avec les périodes de quatorzaines imposées par certains pays comme la Grande-Bretagne, il est plus compliqué de s’organiser pour partir quelques jours.

Le couvre-feu, un critère à prendre désormais en compte

Le Président de la République l’a annoncé le 14 octobre dernier : un couvre-feu entre 21h et 6h du matin est mis en place en l’Ile-de-France et de huit métropoles: Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne. 

Cette mesure est mise en place pour 4 semaines minimum et pourra être reconduite en cas de besoin. Certaines villes pourront également être ajoutées à la liste en fonction de l’évolution de la crise sanitaire. Le premier ministre Jean Castex souhaite demander au parlement que le couvre-feu soit en vigueur jusqu’à fin novembre.

En cette période de vacances, le couvre-feu vient bousculer les plans de certains voyageurs. En effet, il est désormais impossible d’aller au restaurant le soir (après 20h30). De nombreux établissements vont donc fermer leurs portes dans les villes concernées. 

Cette question du couvre-feu inquiète aussi de nombreux voyageurs qui ont parfois pris des billets de train plusieurs mois à l’avance, avec des horaires d’arrivée dans la tranche horaire du couvre-feu. Le gouvernement annoncera les mesures à prendre dans ce cas là, avec la mise à disposition d’un nouveau système d’attestation, comme lors du confinement.

Des annulations simplifiées

Déjà durement touchés par la crise du Covid-19, les hôteliers continuent de proposer des facilités en terme d’annulation de réservations pendant ces vacances de la Toussaint. C’est une modalité qui rassure les touristes, et qu’il convient de mettre en place pour optimiser ses réservations pour cette période incertaine.

Des assurances annulations sont également disponibles. Le gouvernement exhortant les Français à partir en vacances à la Toussaint malgré les conditions sanitaires, nul doute que les destinations privilégiées et évoquées plus haut dans l’article seront fréquentées en cette fin octobre.

Julie

Julie

Communication Manager

En partenariat avec Amélie Manceau
Sogirlyblog.com