Tourisme : bilan 2020 et quelques pistes pour 2021

Nous l’avons évoqué à de nombreuses reprises cette année sur notre blog. La saison 2020 a été compliquée pour l’industrie du tourisme en France, très touchée par la crise du Covid-19. Alors que la fin de l’année approche à grands pas, et si c’était l’heure du bilan ? 

Nous vous proposons également dans notre article quelques conseils à mettre en place en 2021, pour adapter votre activité à cette période encore incertaine…

2020 : une année compliquée pour le tourisme français

Ce n’est un secret pour personne : le Covid-19 a eu un impact retentissant dans le domaine du tourisme en France. Peu de touristes étrangers, des contraintes de déplacement et des périodes de confinement ont touché de plein fouet le secteur de l’hôtellerie, du tourisme en général et de la restauration.

Si l’Ile de France et tout particulièrement Paris ont été fortement impactés par une chute du nombre de touristes, d’autres destinations ont tiré leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de la Bretagne et de la Côte Atlantique qui ont été fortement plébiscitées. 

Les régions montagneuses comme les Pyrénées ont connu une hausse de fréquentation de 30 à 40% par rapport à l’an dernier (source) pendant la saison estivale. Toutefois, la saison hivernale est pour l’instant largement impactée par les mesures gouvernementales. Les remontées mécaniques pourraient être ouvertes le 7 janvier 2021, après les vacances de Noël.

Les régions vertes, souvent délaissées par les touristes, ont également connue une hausse de fréquentation pendant la saison estivale. La Dordogne s’est ainsi hissée sur le podium des destinations privilégiées par les Français cet été avec une saison exceptionnelle pour eux. (source). Ces destinations ont su tirer leur épingle du jeu grâce à des offres d’expériences en plein air (VTT, randonnée…).

Contraints d’être fermés une bonne partie de l’année en raison des mesures sanitaires prises par le gouvernement, les hôtels et les restaurants connaissent une situation très difficile cette année. Alors que l’année n’est pas encore terminée, 30% des établissements envisagent un dépôt de bilan. (source).

Que mettre en place en 2021 pour rebondir ?

Malgré ce bilan plus que mitigé de 2020, il est nécessaire d’envisager de mettre en place de nouveaux outils ou de prendre de nouvelles décisions pour aborder la saison touristique 2021. 

Avec l’arrivée imminente des vaccins, il y a un peu plus d’espoir de retrouver une vie normale, et de s’autoriser à voyager, en France ou à l’étranger.

> Digitaliser son offre

Nous l’avons évoqué à plusieurs reprises cette année sur notre blog. Plus que jamais, digitaliser son entreprise est nécessaire. 

Hôteliers, professionnels du tourisme ou restaurateurs, ayez un site internet. Celui-ci vous permet d’y poster votre actualité, d’avoir un module de réservation efficace et pratique mais aussi de faire la promotion de votre activité.

Outre votre site internet, pensez aussi à utiliser les réseaux sociaux. Facebook, Instagram ou bien encore TikTok sont des moyens de communication gratuits, faciles à utiliser et régulièrement consultés par leurs utilisateurs. C’est un excellent moyen de rester en contact avec vos clients et d’en toucher de nouveaux.

> Communiquer le plus possible

Même pendant les périodes de confinement, il est nécessaire de ne pas couper la communication avec vos clients. Que ce soit via des newsletters, votre site internet ou vos réseaux sociaux, prenez régulièrement la parole. Tenez-les au courant de vos projets, partagez votre quotidien ou des offres exclusives.

Pensez aussi à toucher une cible plus locale, en vous rapprochant par exemple de votre mairie ou de votre office de tourisme. Même si les déplacements inter-régionaux sont désormais autorisés depuis la fin du second confinement, la cible locale doit être plus que jamais fidélisée.

> Adapter son offre à la crise

Même si la vente à emporter ne remplace pas le plaisir d’une salle remplie, c’est une solution pour permettre aux restaurateurs de rester ouverts pendant les périodes de confinement et de couvre-feu. Pensez aussi à la vente en livraison, en passant par des services spécialisés comme Deliveroo ou UberEats. 

Certains hôteliers ont transformé leurs chambres en bureaux, pour accueillir des personnes en télétravail qui n’en peuvent plus de travailler depuis leur domicile. Une offre qui fonctionne sur le même principe que les espaces de coworking, avec la location d’une chambre à la journée.

Malgré un bilan mitigé et quelques mois qui s’annoncent encore difficiles, l’équipe de Reservit se tient à votre disposition pour vous accompagner. Découvrez vite nos offres pour vous aider à aborder 2021 un peu plus sereinement !

Julie

Julie

Communication Manager

En partenariat avec Amélie Manceau
Sogirlyblog.com