Rassurez, communiquez et préparez l’après

Nous traversons une période particulière, une pandémie mondiale. Un secteur est directement impacté, le secteur touristique. Celui-ci qui, dépend essentiellement des déplacements et séjours touristiques, accuse le coup. Alors, dans ce contexte, comment se relever de cette crise ? Comment faire repartir les réservations ?

L’Organisation Mondiale du Tourisme a annoncé un recul de 20 à 30% pour le secteur. Dans ce contexte, l’Union Européenne a débloqué 37 milliards d’euros pour sauver les régions et entreprises les plus touchées par la crise. Et le tourisme est un des secteurs qui bénéficiera en priorité de cette aide.

On ne se le cache pas, la crise est majeure. Le but n’est pas ici de parler de celle-ci mais bien de s’en relever. Pour vous aider à y arriver, nous allons vous donner quelques conseils et astuces. Tout d’abord, il faut commencer à réfléchir et à poser les bases de vos nouvelles stratégies mais aussi et surtout à penser à l’après crise. En effet, la période estivale représente peut être pour vous une grosse partie de votre chiffre d’affaires. Dans ce cas, ne baissez pas les bras, des solutions sont possibles.

De nouvelles habitudes pour les touristes

Quelques indications nous laissent penser qu’il s’agira d’une reprise progressive et non pas un sursaut immédiat pour le secteur. En effet, c’est ce qui est actuellement constaté en Chine, par exemple, avec la sortie du confinement.

Un tourisme qui se fera donc petit à petit mais surtout un tourisme qui sera en grande majorité de proximité. En effet, quelques réticences se feront ressentir à la reprise, les voyageurs voudront partir, mais paradoxalement, près de chez eux. Une façon pour eux de s’évader de ce quotidien qui a été le leur pendant le confinement, à moindre coût et surtout de façon plus « rassurante » sanitairement parlant. Les avions et les transports en communs seront dans un premier temps boudés par les touristes car ce sont des endroits où la concentration de personnes est plus importante qu’ailleurs. On privilégiera les voitures en premier lieu et dans un second temps les trains. A l’image de notre consommation en général, les séjours des français seront donc plus concentrés sur le territoire national.

La sécurité sanitaire est un des enjeux majeurs pour cette reprise. Il est impératif que les établissements touristiques s’équipent. En la matière, c’est la ville de Singapour qui fait figure d’exemple. Elle a lancé un label spécifique de qualité (SG Clean) et recommande au secteur touristique local de l’obtenir en respectant certaines normes sanitaires (limiter les files d’attentes, prendre les températures, espacer les tables…). Vous concernant, le maître mot est RASSURER, pour cela il faut communiquer et mettre en avant que vous prenez toutes les mesures nécessaires à un séjour sécurisé dans votre établissement. Il faudrait dans ce cadre avoir de bons produits de nettoyages et désinfections et former son personnel à avoir les bons réflexes voire même mettre en place un système de vérification quotidien de respect des règles sanitaires.

Travailler sur sa stratégie de vente

Un des points positifs du confinement, est que nous avons un peu plus de temps devant nous. Alors pourquoi ne pas optimiser celui-ci afin de maximiser les chances d’une bonne reprise d’après confinement.

Plusieurs pistes s’offrent à vous :

– Il est primordial de renseigner vos disponibilités à partir de mai 2020, car les voyageurs pourront ainsi prévoir leurs séjours en avance.

Plus de de flexibilité pour vos clients : assouplissez vos conditions de ventes avec une offre FLEX (ex : Annulable et modifiable jusqu’à 12-16h le jour d’arrivée pour tous séjours jusqu’au 30/06/2020), privilégiez les postpaid cela permettra à vos clients de se sentir plus en confiance et rassurer, il ne sera pas « engagé » et réservera plus facilement.

– Mettre en place des codes promotionnels à destination des clients qui ont annulé leurs séjours afin de les amener à venir ultérieurement dans votre établissement malgré leur annulation

– Proposer des offres packagées, clés en main comme par exemple : « Envie de liberté » ou encore « Evadez-vous », des offres adaptées voir privatisées « familles » ou « tribus »

Variez vos offres, l’idéal serait 3 offres minimum avec une offre meilleur tarif sur votre site (le meilleur prix garanti en réservant directement pas votre site web) si ce n’est déjà pas le cas.

– Vous pouvez aussi combiner votre activité avec des activités de loisirs à proximité. En plus de faire une offre packagée à valeur ajoutée, vous vous soutiendrez entre vous avec un prestataire de loisirs voisin.

– Misez sur les Coffrets cadeaux (plus d’infos ici) : avec des dates flexibles pour vos clients et trésorerie immédiate pour vous, vous pouvez également proposer des facilités de paiement pour payer en septembre 2020. Pour ceux qui les ont déjà, vous pouvez ouvrir vos ventes avec une date de validité plus longue de 18 mois au lieu d’1 an.

La communication, enjeu majeur pour la reprise

En cette période de crise, il est primordial que vous informiez vos clients sur vos disponibilités, si vous êtes joignables par téléphone et/ou par mail, de communiquer vos horaires d’ouverture/fermeture… Et il faut avant tout rassurer vos clients ou potentiels futurs clients. Dans ce cadre, la communication est votre baguette magique. Comme nous l’avons vu au-dessus, il faut parler des mesures qui sont ou qui vont être mises en place en termes de sécurité sanitaire (par exemple la mise en place de panneaux visibles dans votre établissement avec quelques règles d’hygiènes à respecter pour vos clients mais aussi pour votre personnel) et également s’il y a des hôpitaux ou centres de soins à proximité, ça les rassurera. Il faut également communiquer sur les actions que vous mettez en avant comme les offres flexibles, les coffrets cadeaux … Cela signifie pour le client que vous lui proposez une alternative pour un séjour qui s’adapte à la situation actuelle.

Maximisez le temps que vous avez avec cette période de confinement pour réfléchir à l’après mais aussi en mettant en avant votre quotidien. Si vous avez un restaurant, partagez une jolie recette (voir peut être même en live sur les réseaux sociaux) où même une journée type dans votre établissement. Partagez des paysages des alentours pour faire rêver vos futurs clients, mettez-vous en lien avec votre territoire et échangez de belles photos. Restez actifs sur les réseaux sociaux, montrez que votre établissement continue à vivre malgré la crise car cela sera primordial pour la reprise.

La mise en place d’une communication réfléchie et l’adoption de stratégies spécifiques fondées sur l’empathie ont une vraie valeur ajoutée pour vos clients et futurs clients.

Vous devez suivre votre activité, l’évolution de celle-ci au jour le jour afin d’adapter quotidiennement vos stratégies.
Et plus que jamais, restez attentifs aux besoins de vos clients et de votre personnel.

Nous vous encourageons, si vous en avez la possibilité, comme certains hôtels, à proposer votre aide au personnel soignant : des chambres, des repas ou des petits services. Une véritable preuve d’humanité, qui nous redonne le sourire en ces temps difficiles. Un grand merci à vous car vous contribuez également à l’effort collectif.

Nous subissons les effets négatifs du confinement mais nous devons nous adapter et nous relever plus fort, nous avons plus de temps devant nous, optimisons le !

Nous sommes confinés mais nous restons mobilisés !

Restons solidaires ! Rester chez soi pour pouvoir #Voyagerdemain

Julie

Julie

Communication Manager