Comment le tourisme d’hiver s’adapte à cette saison 2020/2021?

Alors que les vacances d’été ont au final été assez peu impactées par la crise du Covid-19, les choses s’annoncent un peu plus compliquées pour la saison hivernale. Bon nombre de professionnels du secteur (stations de ski, hôtels, villages-club…) s’inquiètent du manque de visibilité à quelques semaines seulement des vacances de Noël.

L’impact du confinement sur le tourisme d’hiver

Lors du premier confinement, les stations de ski avaient déjà dû fermer leurs portes plus tôt que prévu. Ainsi, les 350 stations de ski françaises avaient été privées d’1 mois et demi d’ouverture, notamment aux vacances de Pâques.

Le confinement actuel n’a, pour le moment, pas de date de fin. Si la date du 1er Décembre est évoquée pour un allègement du confinement, la situation à Noël reste encore incertaine.

Et pourtant, l’enjeu est colossal pour le secteur. Pas moins de 12 000 emplois dépendent de l’ouverture des stations. 

Les vacances de Noël et celles de février constituent les deux temps forts de l’année pour le secteur du tourisme d’hiver. 100% des stations de ski françaises ont ainsi prévu d’être ouvertes le 19 décembre prochain. Mais est-ce que cela sera possible ?

Des solutions proposées par les stations de ski et les professionnels du secteur

Pour inciter les Français à réserver leurs vacances au ski à Noël ou pour les vacances d’hiver, le secteur n’a pas tardé à réagir. 

Ainsi, les stations de ski comme les hôteliers se sont mobilisés pour proposer des solutions. Parmi elles, on note l’annulation et le remboursement intégral du séjour, même 48h à l’avance. Les stations de ski, notamment en Savoie, proposent aussi des séjours courts, sur un weekend ou en semaine. C’est notamment le cas de l’opération “Ski M’arrange”, des séjours flexibles en Savoie Mont Blanc.

Le strict respect des gestes barrières et des consignes sanitaires est également essentiel pour les gérants des stations de ski.

Toutefois, avec l’incertitude liée à la crise sanitaire, nul doute que les réservations risquent d’être fortement réduites cette saison.

Mais encore bien des inconnues !

Certaines stations ont pu ouvrir pour les vacances de la Toussaint. C’est notamment le cas de Tignes. La station a ainsi connu une augmentation de 30% de la fréquentation par rapport à la Toussaint 2019. 

Outre le Covid-19 et le confinement, il reste une inconnue de taille : la météo. En effet, selon les régions, celle-ci n’est pas toujours compatible avec une ouverture au mois de Décembre. Ainsi sur les hivers 2015, 2016 et 2017, la neige n’est arrivée qu’au mois de Janvier. Reste alors aux stations à trouver des activités de plein air qui ne dépendent pas du taux d’enneigement. 

On pense notamment à de nouvelles activités qui font leur apparition en montagne depuis quelques années : le VTT, la luge d’été (sur des circuits) ou bien encore la trottinette. De nouvelles activités qui répondent aux envies de toute la famille, même lorsque la météo affiche un grand et beau soleil au-dessus des cîmes enneigées !

Julie

Julie

Communication Manager

En partenariat avec Amélie Manceau
Sogirlyblog.com